Foot au féminin

Suivez toute l'actualité du football féminin en France et à l'étranger (D1 féminine, D2 féminine, Equipe de France, Bleues, sélections nationales, Coupe de France féminine, compétitions universitaires, scolaires, et toutes les statistiques et l'histoire du football féminin)
  1. Retrouvez tous les buts inscrits lors de la 11e journée de D1 Arkema disputée le samedi 7 et le dimanche 8 décembre.

  2. Les Isséennes qui effectuaient un test dans le Tarn-et-Garonne, sont revenues avec trois points et cinq nouveaux buts marqués. Toujours invaincues, elles assurent une avance confortable sur Rodez qui a facilement disposé de Bergerac (6-0). Au coude à coude, Nantes et Brest se sont séparés sur un score de 1-1 pendant que Saint-Malo a gagné 2-1 à Albi. Autre formation francilienne dans le Sud, Saint-Maur a aisément disposé de Toulouse aussi (1-4) alors que La Roche a disposé d'Orléans en fin de match.
    #D2F - J11 :  Groupe A - ISSY et ST MAUR cartonnent dans le Sud
    Pour sa première dans le complexe Jean-Verbeke, les Montalbanaises ont lourdement chuté face au leader. Issy a encore un fois fait preuve de réalisme même si son adversaire a su tenir durant une mi-temps. Demarle avait donné de l'élan à son équipe avec une première occasion (3e) mais sur un ballon de Pereira dans le dos de la défense, Teinturier venait battre Barrat (0-1, 10'). Dans la foulée, servie par Germe, Fromantin d'une frappe croisée de 20 m égalisait (1-1, 12'). Les locales tentaient de bousculer le leader mais sur un oubli au marquage, Thomas distillait un ballon pour la reprise de la tête Pereira qui remettait son équipe devant sur corner (1-2, 24'). La gardienne isséenne évitait une nouvelle égalisation face à Fromantin (29e, 40e). Cependant Montauban était de nouveau pris au piège sur un bon mouvement adverse avec Thomas lancée en contre par Amani qui venait creuser l'écart (1-3, 59'). La pression augmentait et Teinturier à gauche débordait pour offrir le doublé à Thomas (1-4, 70'). Louis, sur un service d'Amani, assurait la victoire des visiteuses (1-5, 83'). En toute fin de match, Fromantin récupérait le ballon dans les pieds de la gardienne et décalait pour Demarle qui réduisait l'écart (2-5, 90').

    La journée a profité à Rodez qui retrouve la seconde place après son succès aisé devant Bergerac. En première période, les Ruthénoises se sont appliquées ouvrant rapidement le score par Cance (1-0, 2'). Le suspense était rapidement levé. Guellati d'une frappe déviée au passage par Douet marquait dix minutes plus tard (2-0, 13') avant de reprendre de la tête un corner (3-0, 18'). Avant la pause, Chareyron y allait de son but (4-0, 38'). Devant un nombre d'occasions inombrables, la seconde période était moins aboutie. Malgré tout, Banuta marquait à son tour (5-0, 53'), puis Saunier se chargeait de clore la marque (6-0, 90').

    Un milieu de tableau bien fourni
    #D2F - J11 :  Groupe A - ISSY et ST MAUR cartonnent dans le Sud
    Pas de vainqueur dans le duel entre Nantes et Brest. Après sa victoire sur Rodez, les Nantaises ont dû partager les points avec Brest. Les Brestoises regrettaient un penalty non sifflé en première période (39e) alors que Nantes avait été plus offensif manquant le coche par Baldé (61e) et Goutard (74e). Brest en profitait et sur un ballon en retrait de Banner, Tall ouvrait le score (0-1, 76'). Nantes trouvait son salut sur une main de Commaret et un penalty réussi du droit dans l'axe par Peneau (1-1, 81'). Les deux équipes restent au coude à coude avec Rodez et Montauban.

    Après trois défaites, Saint-Malo a de nouveau goûté à la victoire. En déplacement à Albi, toujours à la lutte pour le maintien, les protégées de Fabrice Garin ouvraient le score sur un corner boxé par Arsenieva et où Ringenbach esseulée au second poteau concluait alors que la défense n'avait pas réussi à écarter le ballon (0-1, 9'). Les Malouines géraient cet avantage et se donnaient une marge supplémentaire sur un centre en profondeur dévié par Bezombes pour Ringenbach en embuscade au second poteau (0-2, 78'). Albi poussait ensuite sur un bon service de Bezombes, Marsollier sauvait l'honneur (1-2, 90').

    Orléans rechute, Saint-Maur enchaîne
    #D2F - J11 :  Groupe A - ISSY et ST MAUR cartonnent dans le Sud
    Situées dans la deuxième moitié de tableau, alors qu'elles escomptaient un meilleur début de saison, les deux formations se sont longtemps disputé la victoire. Ce sont les Vendéennes qui sont sorties finalement logiquement victorieuses du duel. Initialement remplaçante, Muller entrée trop tôt après la blessure de Sutcliffe aurait même pu ouvrir la marque (33e). Si Martin puis Amaro eurent l'occasion d'ouvrir le score pour Orléans (54e, 76e), la victoire a souri à la tenacité des locales. Profitant d'une erreur de relance, Muller libérait son équipe (1-0, 82'). La fin de match s'animait sans pour autant voir de nouveau but. Avec cette victoire, La Roche met son adversaire à cinq points.

    Après sa nette face à La Roche, Saint-Maur a encore montré de l'efficacité devant Toulouse. Les Violettes ont manqué d'intensité face à un adverse qui a cependant mené contre le cours du jeu. Prat manquait d'ouvrir le score, Saint-Maur répondait par un appel dans la profondeur de Sorel (0-1, 24'). Même constat à la reprise et Duranty faisait le break (0-2, 53'). A l'heure de jeu, Zemzem enfonçait le clou (0-3, 60'). Chapelle finissait le travail pour les Franciliennes (0-4, 72'). Le but pour l'honneur de Prat était une bien maigre consolation (1-4, 90+1').

    LES MATCHS
    Dimanche 8 décembre 2019
    Nantes - Brest : 1-1 (Leïla Peneau 81' s.p. ; Safia Tall 76')

    Albi - Saint-Malo : 1-2 (Cloé Marsollier 90' ; Océane Ringenbach 9', 78')

    Montauban - Issy : 2-5 (Charlotte Fromantin 12', Sidonie Demarle 90' ; Laurie Teinturier 10', Fanny Pereira 24', Cindy Thomas 59', 70', Batcheba Louis 83')

    La Roche - Orléans : 1-0 (Laura Müller 82')

    Toulouse - Saint-Maur : 1-4 (Salomé Prat 90' ; Mélissa Sorel 24', Audrey Duranty 53', Salma Zemzem 59', Kenza Chapelle 71')

    Rodez - Bergerac : 6-0 (Laurie Cance 2', Sofia Guellati 13', 18', Anaïs Chareyron 38', Anne-Marie Banuta 53', Océane Saunier 89')


    >> Classement
    >> Classement

    #D2F - J11 :  Groupe A - ISSY et ST MAUR cartonnent dans le Sud

  3. Les deux formations stéphanoise et havraise étaient jusqu'alors invaincu mais Saint-Etienne restait sur deux résultats nuls. Cette fois-ci, les joueuses de Jérôme Bonnet ont répondu présent infligeant quatre buts à une défense qui n'en avait encaissés que deux jusqu'à présent. Derrière, Yzeure est toujours sur le podium avec sa victoire sur Amiens (2-0) tandis que Nancy a remporté le derby de l'Est face à Vendenheim (3-2). Pour son long déplacement à Nice, Lille a gagné avec un triplé de Mouchon (0-3). Deux matchs nuls enfin entre Thonon-Evian et Arras (0-0) ainsi que pour Grenoble - Saint-Denis (2-2). Les Dionysiennes prennent ainsi leur premier point de la saison.
    #D2F - J11 :  Groupe B - Les Vertes remportent le choc, premier point pour ST-DENIS
    La phase aller offrait un duel entre les deux principaux candidats à l'accession en D1 Arkema. D'un côté, des Stéphanoises toujours invaincues mais restant sur deux matchs nuls, de l'autre, des Havraises avec une série de 9 victoires depuis le début de saison et une place de leader. L'enjeu était donc majeur surtout pour les Stéphanoises où la défaite aurait été préjudiciable face à un adversaire qui compte encore un match en retard.
    Plus de 350 spectateurs étaient présents et les Vertes se mettaient d'entrée dans le bon sens malgré des Havraises qui avaient décidé de jouer avec un bloc haut. Lancée en profondeur par Storti, Gago marquait d'une frappe croisée au ras du poteau (1-0, 8'). Cinq minutes après sur un corner frappé au second poteau par Storti, Blanchard doublait la mise (2-0, 13'). En moins d'un quart d'heure, la meilleure défense du championnat venait d'encaisser autant de buts qu'en 9 matchs. Chaumette manquait ensuite la balle de 3-0 (17e). Le Havre relevait un peu la tête à la reprise lorsque Clark trouvait Policarpo qui plaçait une frappe en pivot que Lambert ne pouvait pas suffisamment repousser (2-1, 49'). Le match prenait une nouvelle tournure après le second avertissement pour Adjabi (64e). Les Vertes en profitaient avec une action collective avec Gago qui remontait le ballon côté droit pour servir Jesus (3-1, 75') puis le doublé signé Gago à l'affût sur une mésentente entre Picaud et Davis (4-1, 78'). Jérôme Bonnet affichait sa satisfaction : "Le plan de jeu a été parfaitement respecté : les filles ont été costaudes défensivement, et on a fait le maximum pour empêcher Le Havre de jouer son jeu, tout en développant le nôtre". Son homologue havrais regrettait certains faits de jeu : "On fait huit très bonnes minutes avant de prendre ce but qui fait très mal. Derrière, on perd le fil du match. Je regrette l'attitude des joueuses de Saint-Etienne. C'est une très bonne équipe mais elles sont toujours par terre et l'arbitre est tombé dans le panneau". Dans deux semaines, Le Havre conserve cependant la possibilité de retrouver la place de leader en cas de victoire face à Arras.

    Yzeure, Nancy et Lille creusent l'écart avec le sixième
    #D2F - J11 :  Groupe B - Les Vertes remportent le choc, premier point pour ST-DENIS
    Sans être étincelantes, les Yzeuriennes ont disposé d'Amiens pour conserver leur troisième place à mi-parcours. Rapidement, sur une erreur de relance de Martin, Berger servait Ribeyra pour l'ouverture du score (1-0, 4'). Les Picardes mettaient ensuite la pression avec Vassant mais Yzeure ne se laissait pas surprendre. En seconde période, Goujon plaçait une tête plongeante sur la barre (49e) et Ribeyra une frappe sur le poteau (56e). Finalement, Yzeure assurait son succès sur un ballon à la limite du hors-jeu de Ribeyra pour De Matos Paulo (2-0, 84').

    En embuscade, Nancy se ressaisit après le bon nul à Saint-Etienne. Face à un adversaire alsacien qui ne leur réussit pas souvent, les joueuses de Maxime Vautrin ont dû cravacher. Manquant dans les premières minutes plusieurs occasions d'ouvrir la marque, Nancy aurait pu se retrouver mené au score sans une intervention d'Heil. Cette dernière était à l'origine du premier but sur un long dégagement pour Koné (1-0, 41'). Cependant Vendenheim égalisait dès la reprise par un joli lob de l'extérieur du pied (1-1, 48'). Aussitôt après, l'ASNL reprenait l'avantage. Sur un débordement de Koné, elle centrait pour Blanchard (2-1, 49'). Vendenheim revenait à nouveau à égalité sur un coup franc lointain de sa capitaine Freckhaus (2-2, 65'). La victoire souriait aux Lorraines sur un corner repris avec hargne par Mabomba (3-2, 83').

    Les Lilloises ont affiché un réalisme que leurs adversaires auraient bien aimé avoir pour terminer cette phase aller. La formation de Saïdi devait rebondir après sa défaite face au Havre et c'est Mouchon qui a été la plus prompte à le démontrer. Servie en profondeur dans le dos de la défense par Polito, elle ouvrait le score (0-1, 24'). Les Nicçoises se montraient inoffensives devant Launay qui remportait tous ses face-à-face. Le Gym poussait en vain et se faisait surprendre en fin de match. Sur un ballon perdu au milieu, Boucly décalait Mouchon qui allait battre Saint-Léger (0-2, 85'). Le triplé arrivait dans les arrêts de jeu sur un service de Polito pour Mouchon (0-3, 90'). "On s'en sort bien au vu de la physionomie du match" résumait Rachel Saïdi après le match. Le LOSC possède ainsi neuf points d'avance sur Vendenheim.

    Thonon-Evian, Arras et Grenoble stagnent, Saint-Denis ouvre son compteur
    #D2F - J11 :  Groupe B - Les Vertes remportent le choc, premier point pour ST-DENIS
    Grenoble n'a pas réussi une bonne opération face à Saint-Denis. Les joueuses de Julia Arpizou ouvraient le score face à la lanterne rouge sur un but contre son camp de Meflah (1-0, 34'). Mais dans les instants qui suivaient Traoré venait effacer Domenjoud et conclure son exploit individuel devant Troussier (1-1, 36'). Saint-Denis gardait ainsi confiance et prenait même l'avantage lorsque Coulibaly se retrouvait seule dans la surface (1-2, 53'). Grenoble se faisait plus pressant et arrivait à égaliser avec un centre de Thivillon depuis la gauche pour Fortin qui remisait sur Arriberouge (2-2, 61'). Par la suite, Fabre trouvait la barre qui aurait offrir la victoire. Finalement Saint-Denis rentre avec son premier point avant la trêve.

    Entre Thonon-Evian et Arras qui partagent le même nombre de points, il n'y a pas eu de vainqueur. Les locales avaient pourtant décidé de montrer un visage offensive et Fayolle en touchant le poteau le démontrait (13e). Arras essayait aussi d'inquiéter la gardienne (21e) avant que Saïdi ne sauve ses partenaires de l'ouverture du score visiteuse (51e). Les quelques opportunités de part et d'autre ne donnaient rien et la situation comptable ne s'est guère éclaircie.

    LES MATCHS
    Dimanche 8 décembre 2019
    Saint-Etienne - Le Havre : 4-1 (Kelly Gago 8', 77', Ninon Blanchard 14', Laury Jesus 75' ; Elodie Policarpo 49')
    Expulsion : Ikram Adjabi 64' (Le Havre)

    Nice - Lille : 0-3 (Noémie Mouchon 24', 85', 90')

    Thonon-Evian - Arras : 0-0

    Yzeure - Amiens : 2-0 (Anaïs Ribeyra 4', Vanessa De Matos Paulo 85')

    Grenoble - Saint-Denis : 2-2 (Leïla Meflah 34' c.s.c., Laura Arriberouge 61' ; Namnata Traoré 36', Sebe Coulibaly 53')

    Nancy - Vendenheim : 3-2 (Kelly Koné 41', Laura Blanchard 50', Gloria Mabomba 84' ; Sara Vranic 49', Noémie Freckhaus 65')


    >> Classement
    >> Classement

    #D2F - J11 :  Groupe B - Les Vertes remportent le choc, premier point pour ST-DENIS

  4. En disposant de Metz sur un score net (6-0), l'OL possède à mi-parcours de cinq points d'avance sur le PSG accroché par Montpellier (1-1).
    LYON - METZ 6-0
    Décines-Charpieu (Groupama Training Center) - 932 spectateurs
    Arbitre : Savina Elbour
    Dimanche 14h45 - Canal + Sport

    1-0 Ada HERGERBERG 12' (Hegerberg intercepte un ballon au milieu de terrain et accélère dans l'axe à la lutte avec Fercocq avant de placer une frappe croisée du droit au sol à 18 m qui va se loger sur la droite de Lerond)
    2-0 Griedge MBOCK BATHY NKA 35' (Coup franc excentré côté droit frappé rentrant par Majri qui trouve Mbock au second poteau qui place le ballon de la tête au fond)
    3-0 Griedge MBOCK BATHY NKA 38' (Corner de Marozsan repris d'une tête décroisée par Renard au premier poteau qui arrive sur Mbock esseulée au second poteau qui place une volée du gauche à 4 m du but)
    4-0 Ada HEGERBERG 45+1' s.p. (Faute de Godart sur Hegerberg qui transforme le penalty en ouvrant son pied droit et prend Lerond à contre-pied sur sa gauche à ras de terre)
    5-0 Nikita PARRIS 61' (Henry dans l'axe pour Majri qui glisse dans l'axe sur Parris qui s'avance dans la surface et place un extérieur du droit vers le petit filet opposé sur la gauche de Lerond)
    6-0 Ada HEGERBERG 75' (Une-deux entre Majri et van de Sanden qui entre côté droit de la surface et centre en retrait sur Hegerberg qui place une reprise croisée du droit à ras de terre)

    Avertissement : Godart 70'

    Lyon : Bouhaddi ; Bronze, Renard (cap.), Mbock, Bacha ; Henry (van de Sanden 69'), Marozsan, Kumagai (Cascarino 58') ; Parris, Hegerberg (Christiansen 81'), Majri
    Banc : Weiss (G), Christiansen, van de Sanden, Greenwood, Cascarino, Buchanan, Cayman

    Metz : Lerond ; Belkhiter, Fercocq, Godart (cap.), Kaya ; Bigot (Sarpong 58'), Rougemont (Wenger 79'), Gavory ; Delabre, Grimshaw (Rigaud 69'), Gordon
    Banc : Vasconcelos, Rigaud, Petitjean, Ricks, Robert, Sarpong, Wenger

    Suspendue : Pasquereau (Metz)

    PSG - MONTPELLIER 1-1
    Paris (Stade Jean Bouin) - 3 280
    Arbitre : Maïka Vanderstichel
    15h30 - Canal +

    1-0 Ashley LAWRENCE 45+2' (Centre depuis le couloir droit parisien de Nadim qui arrive sur la tête de Lawrence au second poteau à l'angle des 5,5m qui place une reprise lobée de la tête sous la barre)
    1-1 Grace GEYORO 69' c.s.c. (Karchaoui récupère le ballon au milieu, accélère pour revenir vers l'axe et l'entrée de la surface où elle glisse le ballon pour Petermann qui se jette pour tacler du droit le ballon. Endler repousse mais Geyoro contre du gauche à 5 m et marque contre son camp)

    Avertissements : Nadim 42', Périsset 71' ; Puntigam 32', Mondésir 63'

    PSG : Endler ; Périsset, Cook, Dudek, Morroni ; Formiga, Däbritz (Lawrence 34'), Geyoro ; Diani, Huitema (Katoto 73'), Nadim (cap.) (Khelifi 81')
    Banc : Kiedrzynek (G), Glas, Diallo, Katoto, Lawrence, Baltimore, Khelifi

    Montpellier : Perrault ; Torrent (cap.), De Almeida, Dekker, Puntigam ; Mondésir, Landeka, Toletti, Karchaoui ; Petermann (Le Bihan 83'), Gauvin (Léger 64')
    Banc : Esnault (G), Banusic, Romanelli, Lakrar, Nicoli, Léger, Le Bihan


    Suspendue : Paredes (PSG)

    BORDEAUX - REIMS 2-0
    Le Bouscat (Stade Sainte-Germain - Terrain J. Chatelet) - 561 spectateurs
    Arbitre : Camille Soriano
    14h30 - Foot+

    1-0 Viviane ASSEYI 5' (Lardez côté droit délivre un centre qui arrive dans l'axe sur Kravets qui dégage de la tête vers le couloir opposé mais le ballon arrive sur Asseyi seule dans la surface qui enroule une frappe du droit à 10 m qui termine dans le petit filet opposé)
    2-0 Viviane ASSEYI 49' s.p. (Tullis-Joyce fauche Sarr en sortant au sol pour jouer le ballon. Asseyi frappe le penalty du droit à ras de terre sur la droite de Tullis-Joyce prise à contre-pied)

    Avertissements : Bilbault 56', Garbino 66' ; Romanenko 48', Simon 55'

    Bordeaux : Bruneau ; Lardez, Gilles, Cascarino, Chatelin ; Jaurena (Istillart 70'), Bilbault (cap.) ; Garbino (Laurent 79'), Lavogez (Karchouni 75'), Asseyi ; Sarr
    Banc : Nayler (G), Karchouni, Laurent, Shaw, Istillart, Thibaud, Perera

    Reims : Tullis-Joyce ; Doucouré, Kravets, Spinelli (cap.), Simon ; Herrera, Philippe, Corboz (Gomes 70'), Romanenko (Soyeux 84') ; Rapp, Roux (Fragoli 70')
    Banc : Moitrel (G), Devleesschauwer, Gomes, Joly, Soyeux, Piérel, Fragoli

    Suspendue : Feller (Reims)

    GUINGAMP - DIJON 1-1
    Pabu (Stade du Centre de Formation "Akademi") - 349 spectateurs
    Arbitre : Solenne Bartnik
    14h30 - Multisports 1

    1-0 Désiré OPARANOZIE 9' (Corner tiré par Tyryshkina depuis la droite qui arrive sur Oparanozie au second poteau à 7 m qui place une tête piquée alors que Chavas a manqué sa sortie)
    1-1 Luna GEVITZ 16' c.s.c. (Ballon perdu par Tyryshkina, qui profite à Bonet côté gauche qui délivre un centre tendu dévié par Gevitz au premier poteau envoyant le ballon finir côté opposé)

    Avertissements : Tyryshkina 73', Ngock Yango 90+3' : Bonet 63'

    Guingamp : Durand (cap.) ; Mansuy, Gevitz, Hudson, Hoarau ; Tyryshkina (Le Mouël 81') ; Traoré (Robert 52'), Daoudi (Palis 72'), Ngock Yango, Fleury ; Oparanozie
    Banc : Fauvel (G), Sotier, Palis, Le Mouël, Peniguel, Robert

    Dijon : Chavas ; Goetsch, Trevisan, Awona ; Bussaglia (cap.), Nakkach (Stephen 85') ; Barbance (Lavaud 84'), Declercq, Solanet, Bonet ; Bouillot (Barrier 78')
    Banc : Pinel (G), Stephen, Lavaud, Barrier, Chaney, Dechilly

    Suspendue : Cuynet (Dijon)

    FLEURY - PARIS FC 2-3
    Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 222 spectateurs
    Arbitre : Charlène Laur
    14h30 - Multisports 2

    0-1 Linda SÄLLSTRÖM 1' (50 sec) (Thiney couloir gauche trouve Catala qui délivre un centre qui arrive à Matéo dans l'axe à 14 m qui reprend du gauche sans contrôle, Sällström sur la trajectoire contre de la tête à 10 m et envoie le ballon dans le petit filet gauche)
    0-2 Linda SÄLLSTRÖM 35' (Couloir gauche, Soyer lance Sällström qui entre dans la surface sur la droite et ouvre son pied droit à 8 m face à Philippe pour placer le ballon au premier poteau)
    1-2 Rachel CORBOZ 86' s.p. (Faute de Pecharman dans la surface sur Larsen. Penalty tiré par Corboz du droit sur la droite à mi-hauteur de Pecharman prise à contre-pied)
    2-2 Melvine MALARD 90+1' (Servie en retrait dans la surface par Larsen depuis la droite, Malard contrôle à l'entrée de la surface s'avance et place une frappe du droit en force relâchée par Pecharman dans son but au premier poteau)
    2-3 Gaëtane THINEY 90+2' (Matéo trouve Sow dans l'axe à 20 m qui décale sur sa droite pour Thiney qui s'avance face à la gardienne à 8 m et conclut d'une frappe croisée du droit)

    Avertissements : Fernandes 65' ; Aigbogun 82', Pecharman 85'

    Fleury : Philippe ; Fernandes, Sissoko, Sevecke (cap.), Meffometou Tcheno ; Dear (Chatelain 81'), Gadea ; Diaz (Machart-Rabanne 64'), Corboz (Malard 87'), Makanza ; Larsen
    Banc : Gignoux-Soulier (G), Sandvej, Chatelain, Machart-Rabanne, Malard, Azzaro, Williams

    Paris FC : Pecharman ; Soyer, Müller-Priessen, Butel, Savin (Greboval 68') ; Benoit, Vaysse, Thiney (cap.) ; Matéo, Sällström (Aigbogun 74'), Catala (Sow 87')
    Banc : Honegger (G), Pimentel, Ferreira, Sow, Greboval, Aigbogun, Ribeiro

    Suspendue : Haupais (Fleury)
    Suspendue : Bourdieu (Paris FC)

    MARSEILLE - SOYAUX 1-3
    Marseille (Stade Paul Le Cesne) - 193 spectateurs
    Arbitre : Jennifer Maubacq
    14h30 - Multisports 3

    1-0 Cindy CAPUTO 29' (Huchet au départ de l'action décale pour Altunkulak sur la droite qui se retrouve juste à l'angle de la surface et délivre un centre rentrant vers l'axé dévié par Huchet sur sa gauche et Caputo se retrouve pour enrouler une frappe du droit vers le petit filet opposé)
    1-1 Aurélie ROUGE 61' (Corner joué tendu au second poteau par Lahmari, Rougé place une première reprise renvoyée, le ballon est cafouillé, mais la seconde reprise à bout portant du droit termine au fond)
    1-2 Sarah CAMBOT 66' (Coup franc dans l'axe à 30 m du droit qui va se loger dans la lucarne gauche de Joly)
    1-3 Sarah CAMBOT 90+4' (Longue ouverture de Clérac pour trouver Cambot dans la surface qui contrôle de la poitrine puis vient dribbler la gardienne et redresser le ballon du droit dans le but vide)

    Avertissements : Pizzala 12', Blanc 35'

    OM : Joly ; Laplacette, Blanc, Pizzala (cap.), Coudon ; Altunkulak (Conesa 65'), Sumo, Gherbi, Cardia ; Caputo, Huchet (Salomon 68')
    Banc : Fiordaliso (G), Antoine, Salomon, Perret, Lamarque, Conesa

    Soyaux : Munich ; Cissoko (Rougé 57'), Couturier, M'Bassidje, Canon ; Tandia (cap.), Clérac ; Cazeau, Lahmari (Da Costa 78'), Magnier ; Cambot
    Banc : Bottega (G), Da Costa, Rougé, Moreira

    Suspendue : Dumont (Soyaux)

    #D1Arkema - J11 : LYON - METZ : 6-0

  5. Retrouvez le résumé de quatre rencontres de la 11e journée
    BORDEAUX - REIMS 2-0
    #D1Arkema - J11 : SOYAUX renverse la tendance face à l'OM, le PARIS FC sur le fil
    Alors que Shaw est restée sur le banc, c'est Asseyi qui a été la buteuse décisive des Girondines plus que jamais installées à la troisième place du championnat à mi-parcours.

    Un doublé et désormais huit au compteur en championnat, le premier arrivant très vite dans la rencontre après un débordement de Lardez qui cherchait Sarr mais c'est finalement au second poteau qui enroulait du droit (1-0, 5'). Asseyi allait ensuite trouver le poteau gauche d'une frappe du droit de 20 m (18e). Les Rémoises affichaient quelques vélléités mais Gilles et ses partenaires restaient vigilantes. Juste avant la pause, sur un centre d'Asseyi, Sarr plaçait une reprise repoussée par Tullis-Joyce (40e).

    Les Rémoises n'étaient pas vernies concédant un penalty dès la reprise pour une faute de Tullis-Joyce emportée par son élan pour jouer le ballon qu'elle ne saisissait pas, accrochant Sarr. Asseyi ne tremblait pas (2-0, 49'). Les Rémoises ne se laissaient pas abattre et sur un corner trouvait la barre (53e). Ce sera ensuite le poteau que Doucouré trouvera en contre (69e). Bordeaux tentait encore, Reims aussi et Gomes obligeait Bruneau à une parade (86e) mais le score en restait à 2-0.

    Le Bouscat (Stade Sainte-Germain - Terrain J. Chatelet) - 561 spectateurs
    Arbitre : Camille Soriano
    14h30 - Foot+

    1-0 Viviane ASSEYI 5' (Lardez côté droit délivre un centre qui arrive dans l'axe sur Kravets qui dégage de la tête vers le couloir opposé mais le ballon arrive sur Asseyi seule dans la surface qui enroule une frappe du droit à 10 m qui termine dans le petit filet opposé)
    2-0 Viviane ASSEYI 49' s.p. (Tullis-Joyce fauche Sarr en sortant au sol pour jouer le ballon. Asseyi frappe le penalty du droit à ras de terre sur la droite de Tullis-Joyce prise à contre-pied)

    Avertissements : Bilbault 56', Garbino 66' ; Romanenko 48', Simon 55'

    Bordeaux : Bruneau ; Lardez, Gilles, Cascarino, Chatelin ; Jaurena (Istillart 70'), Bilbault (cap.) ; Garbino (Laurent 79'), Lavogez (Karchouni 75'), Asseyi ; Sarr
    Banc : Nayler (G), Karchouni, Laurent, Shaw, Istillart, Thibaud, Perea

    Reims : Tullis-Joyce ; Doucouré, Kravets, Spinelli (cap.), Simon ; Herrera, Philippe, Corboz (Gomes 70'), Romanenko (Soyeux 84') ; Rapp, Roux (Fragoli 70')
    Banc : Moitrel (G), Devleesschauwer, Gomes, Joly, Soyeux, Piérel, Fragoli

    Suspendue : Feller (Reims)

    GUINGAMP - DIJON 1-1
    Septième match sans défaite et un bon point pris par Dijon face à Guingamp. Ce sont ces dernières qui ouvraient le score sur le premier corner en leur faveur. Exécuté par Tyryshkina, Oparanozie au second poteau plaçait un coup de tête dans le but vide, Chavas ayant manqué sa sortie (1-0, 9'). Une ouverture du score contre le cours du jeu mais la réaction se faisait pas attendre avec Declercq (14e). L'égalisation non plus car sur un centre de Bonet, positionnée en latérale gauche pour l'occasion, voyait son centre dévié par Gevitz au premier poteau, filer dans le coin opposé (1-1, 16').

    Les Bretonnes reprenaient ensuite les choses en main avec notamment Oparanozie qui pesait sur la défense. Juste avant la pause, Dijon se procurait une double occasion. Sur un centre en retrait de Bonet pour Solanet où Durand étaut à la parade puis ensuite avec Bussaglia qui butait sur la gardienne bretonne (40e).

    Guingamp remettait la pression à la reprise mais les dernières passes manquaient de précision et la défense parvenait à écarter tout danger. Les occasions visiteuses étaient plus tranchantes et une frappe de Bonet était repoussée par Durand (59e). Après un bon travail de Nakkach, Declercq effaçait Durand côté droit hors de la surface mais le ballon ne trouvait pas le cadre (65e). Enfin, les Guingampaises croyaient s'offrir la victoire à dix minutes de la fin sur une reprise manquée d'Hudson mais l'arbitre assistante signalait le hors-jeu (80e).

    Pabu (Stade du Centre de Formation "Akademi") - 349 spectateurs
    Arbitre : Solenne Bartnik
    14h30 - Multisports 1

    1-0 Désiré OPARANOZIE 9' (Corner tiré par Tyryshkina depuis la droite qui arrive sur Oparanozie au second poteau à 7 m qui place une tête piquée alors que Chavas a manqué sa sortie)
    1-1 Luna GEVITZ 16' c.s.c. (Ballon perdu par Tyryshkina, qui profite à Bonet côté gauche qui délivre un centre tendu dévié par Gevitz au premier poteau envoyant le ballon finir côté opposé)

    Avertissements : Tyryshkina 73', Ngock Yango 90+3' : Bonet 63'

    Guingamp : Durand (cap.) ; Mansuy, Gevitz, Hudson, Hoarau ; Tyryshkina (Le Mouël 81') ; Traoré (Robert 52'), Daoudi (Palis 72'), Ngock Yango, Fleury ; Oparanozie
    Banc : Fauvel (G), Sotier, Palis, Le Mouël, Peniguel, Robert

    Dijon : Chavas ; Goetsch, Trevisan, Awona, Bonet ; Bussaglia (cap.), Nakkach (Stephen 85') ; Barbance (Lavaud 84'), Declercq, Solanet ; Bouillot (Barrier 78')
    Banc : Pinel (G), Stephen, Lavaud, Barrier, Chaney, Dechilly

    Suspendue : Cuynet (Dijon)

    FLEURY - PARIS FC 2-3
    Pour ce derby, Fleury accueillait le Paris FC avec l'avantage au classement. Sur le terrain, le match a connu un scénario à suspense qui a finalement souri au PFC.
    Les Parisiennes semblaient avoir pris la mesure de la rencontre en menant 0-2 à la pause. L'ouverture du score intervenait avec un brin de réussite. Matéo à l'entrée de la surface reprenait un ballon de Catala et c'est la tête de Sällström sur la trajectoire qui prenait à revers Philippe après 50 secondes (0-1, 1'). Fleury réagissait avec Larsen en contre qui échouait sur le poteau droit de Pecharman (3e). Mais la Finlandaise du PFC Sälsltröm lancée par Soyer dans le couloir droit venait finir le travail du plat du pied droit face à Philippe et signer un doublé (0-2, 35').

    La seconde période était toujours dominée par le Paris FC. Thiney, trouvée par Benoit, déclenchait une frappe où Philippe se couchait bien (49e). A l'heure de jeu, Sällström seule face à Philippe manquait le triplé (61e). La fin de match prenait alors des allures de scénario catastrophe pour Pecharman. La gardienne du PFC suite à un mauvais renvoi de la défense commettait une faute sur Larsen. Corboz réussissait le penalty (1-2, 86'). Quatre minutes après, Malard lancée sur le côté droit armait une frappe que Pecharman laissait échapper au premier poteau (2-2, 90+1'). La capitaine Thiney surgissait sur l'engagement au terme d'une action rapidement joué à trois pour placer une frappe puissante du droit et offrir la victoire. Au coup de sifflet final, elle pouvait réconforter sa gardienne (2-3, 90+2'). Ce succès arrive juste avant un nouveau derby face au PSG.

    Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 222 spectateurs
    Arbitre : Charlène Laur
    14h30 - Multisports 2

    0-1 Linda SÄLLSTRÖM 1' (50 sec) (Thiney couloir gauche trouve Catala qui délivre un centre qui arrive à Matéo dans l'axe à 14 m qui reprend du gauche sans contrôle, Sällström sur la trajectoire contre de la tête à 10 m et envoie le ballon dans le petit filet gauche)
    0-2 Linda SÄLLSTRÖM 35' (Couloir gauche, Soyer lance Sällström qui entre dans la surface sur la droite et ouvre son pied droit à 8 m face à Philippe pour placer le ballon au premier poteau)
    1-2 Rachel CORBOZ 86' s.p. (Faute de Pecharman dans la surface sur Larsen. Penalty tiré par Corboz du droit sur la droite à mi-hauteur de Pecharman prise à contre-pied)
    2-2 Melvine MALARD 90+1' (Servie en retrait dans la surface par Larsen depuis la droite, Malard contrôle à l'entrée de la surface s'avance et place une frappe du droit en force relâchée par Pecharman dans son but au premier poteau)
    2-3 Gaëtane THINEY 90+2' (Matéo trouve Sow dans l'axe à 20 m qui décale sur sa droite pour Thiney qui s'avance face à la gardienne à 8 m et conclut d'une frappe croisée du droit)

    Avertissements : Fernandes 65' ; Aigbogun 82', Pecharman 85'

    Fleury : Philippe ; Fernandes, Sissoko, Sevecke (cap.), Meffometou Tcheno ; Dear (Chatelain 81'), Gadea ; Diaz (Machart-Rabanne 64'), Corboz (Malard 87'), Makanza ; Larsen
    Banc : Gignoux-Soulier (G), Sandvej, Chatelain, Machart-Rabanne, Malard, Azzaro, Williams

    Paris FC : Pecharman ; Soyer, Müller-Priessen, Butel, Savin (Greboval 68') ; Benoit, Vaysse, Thiney (cap.) ; Matéo, Sällström (Aigbogun 74'), Catala (Sow 87')
    Banc : Honegger (G), Pimentel, Ferreira, Sow, Greboval, Aigbogun, Ribeiro

    Suspendue : Haupais (Fleury)
    Suspendue : Bourdieu (Paris FC)

    MARSEILLE - SOYAUX 1-3
    C'est une victoire qui va marquer les esprits de part le scénario. Les Marseillaises avaient pris l'avantage à la demi-heure de jeu sur leur première occasion franche mais ont ensuite cédé dans la dernière demi-heure face à Soyaux. Pour sa première sous le maillot olympien, Altunkulak était à l'origine de l'action du but, le ballon arrivait côté opposé pour Caputo qui trompait Munich dont c'était le retour de blessure (1-0, 29'). En seconde période, le match était relancé suite à un corner cafouillé par la défense locale et Rougé, juste entrée, à la finition marquait pour la première fois en 46 matchs de D1 (1-1, 61'). Au cours de la rencontre, les Marseillaises commettaient beaucoup de fautes et l'une d'entre elles à 30 m dans l'axe coûtait chère avec la patte droite de Cambot dont le coup franc exécuté finissait dans la lucarne (1-2, 66'). Marseille buvait le calice jusqu'à la lie avec dans les ultimes secondes un ballon de Clérac pour Cambot qui venait éliminer Joly (1-3, 90+4'). Soyaux met ainsi son adversaire à sept points et retrouve une victoire qui fuyait les Charentaises depuis le 28 septembre.

    Marseille (Stade Paul Le Cesne) - 193 spectateurs
    Arbitre : Jennifer Maubacq
    14h30 - Multisports 3

    1-0 Cindy CAPUTO 29' (Huchet au départ de l'action décale pour Altunkulak sur la droite qui se retrouve juste à l'angle de la surface et délivre un centre rentrant vers l'axé dévié par Huchet sur sa gauche et Caputo se retrouve pour enrouler une frappe du droit vers le petit filet opposé)
    1-1 Aurélie ROUGE 61' (Corner joué tendu au second poteau par Lahmari, Rougé place une première reprise renvoyée, le ballon est cafouillé, mais la seconde reprise à bout portant du droit termine au fond)
    1-2 Sarah CAMBOT 66' (Coup franc dans l'axe à 30 m du droit qui va se loger dans la lucarne gauche de Joly)
    1-3 Sarah CAMBOT 90+4' (Longue ouverture de Clérac pour trouver Cambot dans la surface qui contrôle de la poitrine puis vient dribbler la gardienne et redresser le ballon du droit dans le but vide)

    Avertissements : Pizzala 12', Blanc 35'

    OM : Joly ; Laplacette, Blanc, Pizzala (cap.), Coudon ; Altunkulak (Conesa 65'), Sumo, Gherbi, Cardia ; Caputo, Huchet (Salomon 68')
    Banc : Fiordaliso (G), Antoine, Salomon, Perret, Lamarque, Conesa

    Soyaux : Munich ; Cissoko (Rougé 57'), Couturier, M'Bassidje, Canon ; Tandia (cap.), Clérac ; Cazeau, Lahmari (Da Costa 78'), Magnier ; Cambot
    Banc : Bottega (G), Da Costa, Rougé, Moreira

    Suspendue : Dumont (Soyaux)

    #D1Arkema - J11 : SOYAUX renverse la tendance face à l'OM, le PARIS FC sur le fil

Nos actions au quotidien

Développer les pratiques sportives mixtes

Féminiser les métiers du sport

Sensibiliser à l'équilibre alimentaire

Engagement

Notre objectif est d'accueillir, encourager et accompagner les jeunes filles et femmes qui se destinent aux métiers du sport et de l'animation. Communiquer sur ces métiers et participer à la féminisation des instances dirigeantes dans le sport et les associations sportives.

Prévention

Parce qu'un phénomène de "malbouffe" s'installe dans nos quartiers, nous proposons des actions pédagogiques autour de l'équilibre nutritionnel et de l'alimentation plaisir. L'obejctif est de responsabiliser parents et enfants et de les inscrire comme des acteurs de leur alimentation.

Lutte

Alors que 51% des jeunes filles pratiquent le sport en France, seulement 32% le font en zones d’éducation prioritaire. Dans le quartier des portes du 20ème, c'est moins d'une sur 4. Il est temps d'agir et de les amener à pratiquer une activité physique de manière régulière tout au long de l'année.

En plus de ces actions, le FC Paris 20 développe avec le tissu associatif local des événements sportifs sur les terrains en libre accès et des manifestations autour de la lutte contre les discriminations. Le club soutient également les initiatives citoyennes en apportant son expertise et sa méthodologie de projet.