Foot au féminin

Suivez toute l'actualité du football féminin en France et à l'étranger (D1 féminine, D2 féminine, Equipe de France, Bleues, sélections nationales, Coupe de France féminine, compétitions universitaires, scolaires, et toutes les statistiques et l'histoire du football féminin)
  1. La victoire pour ce match d'ouverture face au pays hôte aura été longue à se dessiner. Après l'ouverture du score de Baltimore, l'Ecosse a égalisé et finalement Feller dans les arrêts de jeu a offert la victoire aux Françaises.
    Euro U19 - La FRANCE se fait peur, mais remporte les trois points
    Face à l'adversaire supposé le plus faible du groupe, Gilles Eyquem faisait plusieurs choix pour ce premier match de la compétition, laissant notamment Selma Bacha sur le banc. Sans surprise, la France dominait dès le début de la rencontre, l'Ecosse préférant jouer sur la défensive en profitant des maladresses françaises avec notamment Jamie-Lee Napier, aggressive au pressing, ce qui lui permettait notamment de récupérer le ballon à la lutte avec Maëlle Lakrar, et de lancer Kathleen McGovern sur le côté droit, qui obligeait Carla Polito à dégager en corner. Les Ecossaisses privilégiaient les longs ballons, mais ne parvenaient pas à prendre à défaut la défense française.

    Des choses intéressantes, pas de but
    Euro U19 - La FRANCE se fait peur, mais remporte les trois points
    De l'autre côté en revanche, les Tricolores montraient de belles dispositions offensives, avec de belles combinaisons entre joueuses de l'attaque et également avec le milieu français. Sandy Baltimore faisait apprécier sa technique pour éliminer ses adversaires directes, Kessya Bussy sa vitesse, Melvine Malard son jeu de corps. Mais malgré les tentatives et quelques belles occasions côté français (tête de Lisa Martinez sur corner 15', frappe de Melvine Malard bien captée 32'), c'est surtout la défense écossaise qui se mettait en évidence et notamment Jenna Clark, très solide.

    Malard en faisait les frais, puisque plusieurs de ses tentatives se heurtaient à la défenseure (22', 26', 29') qui jouait un rôle déterminant dans la performance défensive (collective) de son équipe. Ses coéquipières n'étaient pas en reste, qu'il s'agisse entre autres de la capitaine Amy Muir, toujours bien placée et posée ou Michaela McAlonie, décisive devant Margaux Le Mouël notamment (22') ou en stoppant une belle action collective des Bleuettes dans sa surface (36'). La fin de la première période était sifflée suite à un coup franc dangereux écossais, mais Justine Lerond s'imposait dans les airs devant Clark pour éviter la mauvaise surprise (45').

    Feller, un but qui compte
    Euro U19 - La FRANCE se fait peur, mais remporte les trois points
    La seconde période repartait sur les mêmes bases que la première, deux équipes n'hésitant pas à attaquer, sans succès malgré quelques alertes en faveur des Tricolores. Le Mouël et Malard laissait leur place à Thelma Eninger et Vicki Becho respectivement peu avant l'heure de jeu, et la France ouvrait le score quelques minutes plus tard par l'intermédiaire de Sandy Baltimore, d'un centre-tir qui surprenait tout le monde (0-1, 60'). L'Ecosse tentait de revenir sur coups de pieds arrêtés, avec deux coups francs dangereux (64', 73'), et un corner tenté directement par Muir au premier poteau (65'). Les Bleuettes tentaient d'enfoncer le clou avec Bussy (76'), Selma Bacha, entrée en jeu peu avant (79'), ou sur coup franc avec Lorena Azzaro et Thelma Eninger (80'). Mais c'est l'Ecosse, dans la foulée, qui parvenait à revenir au score. Emma Craig, lancée dans le dos de Lakrar et Bacha, se heurtait dans un premier temps à la défense française, avant de pouvoir placer le bout de son pied et voir le ballon terminer au fond des filets (1-1, 81'). Une récompense assez juste pour une équipe volontaire qui n'aura pas épargné ses efforts.

    L'Ecosse passait proche de prendre l'avantage dans les dernières minutes du temps réglementaire, avec Laura Davidson qui était lancée en profondeur en contre-attaque, et profitait de l'intervention manquée de Lisa Martinez pour aller au bout. Mais, gênée par la présence de Manon Revelli, elle manquait le cadre de peu une fois arrivée dans la surface (88'). Et c'est finalement la France qui avait le dernier mot par l'intermédiaire de Naomie Feller, entrée à un quart d'heure de la fin de la rencontre. En début de temps additionnel, elle était trouvée dans la surface et ne manquait pas le cadre à bout portant pour offrir la victoire à la France (1-2, 90+1').

    Un succès long à se dessiner, et une entrée dans la compétition qui a failli tourner au match piège pour les Bleuettes face au pays-hôte. Ce mardi, la France se contentera des trois points avant d'affronter lors de son prochain match les Pays-Bas, vainqueurs de la Norvège 5-0 lors de cette première journée.

    Championnat d'Europe U19 de l'UEFA - Groupe A - Première journée
    Mardi 16 juillet 2019 - 19h30 locales (20h30 françaises)
    ECOSSE - FRANCE : 1-2 (0-0)
    Paisley (Saint-Mirren Park "Simple Digital Arena")
    Temps ensoleillé (20°C) - Terrain excellent
    Spectateurs : 1 285
    Arbitres : Zuzana Valentová (Slovaquie) assistée de Line-Maria Rasmussen (Danemark) et Sabrina Keinersdorfer (Suisse). 4e arbitre : Elvira Nurmustafina (Kazakhstan)

    Buts :
    0-1 Sandy BALTIOMORE 60' (Baltimore côté gauche déborde le long de la surface et de l'extérieur délivre un centre-tir du gauche qui vient retomber dans le petit filet opposé)
    1-1 Emma CRAIG 81' (Frappe de Craig dans la surface contrée par Bacha, le ballon arrive sur Polito qui le remet involontairement dans les pieds de Craig qui reprend du gauche et envoie le ballon terminé doucement sur la droite de la gardienne)
    1-2 Naomie FELLER 90+1'(Bacha remonte côté gauche et à l'entrée de la surface sert Feller dans la surface à 10 m qui contrôle et déclenche une frappe du gauche dans la lucarne droite de la gardienne)

    Avertissement : Emma Craig 80' pour l'Ecosse

    Ecosse : 12-Sophie Allison ; 6-Rachel Brown, 8-Michaela MacAlonie, 5-Jenna Clark, 3-Charlotte Newsham (14-Rebecca McGowan 85') ; 7-Kirstie McIntosh, 2-Amy Muir (cap.), 10-Jamie-Lee Napier ; 18-Laura McCartney (11-Emma Craig 70'), 9-Kathleen McGovern, 19-Lauren Davidson. Entr.: Pauline Hamill
    Non utilisées : 1-Emily Mutch, 4-Jennifer Smith, 13-Robyn McCafferty, 16-Kirsty Morrison, 17-Carly Girasoli, 20-Abby Callaghan

    France : 1-Justine Lerond ; 13-Manon Revelli, 2-Lisa Martinez, 5-Maëlle Lakrar, 14-Chloé Philippe (3-Selma Bacha 70') ; 6-Carla Polito (cap.), 10- Margaux Le Mouël (15-Thelma Eninger 57'), 17-Julie Dufour ; 11-Sandy Baltimore (19-Lorena Azzaro 78'), 7-Kessya Bussy (18-Naomie Feller 77'), 9-Melvine Malard (20-Vicki Becho 57'). Entr.: Gilles Eyquem
    Non utilisées : 16-Mary Innebeer, 4-Emeline Saint-Georges, 8-Oriane Jean-François




  2. Le BELFA a homologué la composition des groupes du Championnat de France de D2.
    #D2F - Les compositions des groupes connus
    Contrairement aux dernières saisons, le découpage géographique des deux groupes de D2 a été effectué différemment avec un diagonale de la Bretagne vers l'Aveyron.

    Les deux clubs relégués de D1 ont été répartis dans chaque groupe. Rodez dans le A, et Lille dans le B.

    Le groupe A se retrouve ainsi composé de clubs issus des Ligues Bretagne, Pays de la Loire, Centre Val de Loire, Nouvelle Aquitaine et Occitanie complétés par deux clubs franciliens.

    Le groupe B est composé d'équipes des Hauts de France, de Normandie, du Grand Est, d'Auvergne Rhône Alpes, de Méditerranée et d'un club francilien.

    Concernant les promus, les équipes de Bergerac, Nantes sont dans le groupe A. Le groupe B reçoit celle d'Amiens et Nice.


  3. La première journée de l'Euro U19 en Ecosse s'est déroulée ce jeudi 16 juillet. Retour sur les rencontres.
    Après s'être fait peur, la France a remporté les trois points de la victoire face au pays hôte (=> voir résumé)

    >> Résumé vidéo

    Dans l'autre match du groupe A, petite surprise avec la très nette victoire des Pays-Bas face à la Norvège, attendue plus compétitive. Les Néerlandaises se sont imposées 5-0, menaient 2-0 après cinq minutes de jeu et 4-0 à la pause après avoir marqué deux nouveaux but dans les dernières minutes du premier acte. Joëlle Smits a ouvert le score et inscrit un doublé en première période, Jonna van de Velde a inscrit le second but, Romée Leuchter le troisième et Smits le quatrième avant la pause. Kirsten van der Westeringh a marqué le cinquième but néerlandais après la pause pour une victoire marquante des Pays-Bas pour leur entrée dans la compétition. Le trio offensif a confirmé qu'il était très fort ce mardi, et la France est prévenue.

    >> Résumé vidéo

    Euro U19 - Les PAYS-BAS force 5-0, l'ESPAGNE et l'ALLEMAGNE s'imposent aussi
    Dans le groupe B, l'Espagne et l'Allemagne ont pris les devants. La tenante du titre s'est imposée dans le premier match de la journée face à la Belgique lors d'un match très largement dominé mais qui ne s'est décanté qu'en seconde période avec un penalty de Claudia Pina pour commencer, puis un but de Laia Alexandri ensuite pour clôturer le score. La Belgique a bien résisté, mais aura de nouveau fort à faire lors des deux dernières journées pour inverser la tendance, quant à l'Espagne, malgré un nombre de buts peu élevé par rapport à celui des tentatives, elle débute la défense de son titre avec une victoire.

    >> Résumé vidéo

    La Mannschaft quant à elle a pris le dessus sur l'Angleterre, plus efficace, alors que les jeunes Lionesses ont manqué des occasions qui auraient pu changer le match. Au final, l'Allemagne a fait le break en première période, et l'Angleterre n'a réussi qu'à réduire le score dans le temps additionnel après avoir touché la barre quelques minutes plus tôt. Les Lionesses devront montrer plus de réalisme face à l'Espagne pour garder ses chances dans le tournoi... Belle performance pour l'Allemagne qui remporte le choc de cette première journée dans le groupe et met déjà un pas en demi-finale.

    >> Résumé vidéo

    Groupe A
    1re journée - 16 juillet 2019
    Norvège - Pays-Bas : 0-5 (0-4), à Glasgow (Joëlle Smits 2', 44', Jonna van de Velde 5', Romée Leuchter 43', Kirsten van de Westeringh 69')

    b[Ecosse - France : 1-2 (0-0)]cy, à Paisley (Emma Craig 81' ; Sandy Baltimore 60', Naomie Feller 90+1')

    Classement
    1. Pays-Bas, 3 pts (5-0)
    2. France, 3 pts (2-1)
    3. Ecosse, 0 pt (1-2)
    4. Norvège, 0 pt (0-5)

    Groupe B
    1re journée - 16 juillet 2019
    b[Espagne - Belgique : 2-0 (0-0)]cy, à Stirling (Claudia Pina 56' s.p., Laia Aleixandri 65')

    b[Angleterre - Allemagne : 1-2 (0-2)]cy, à Perth (Jessica Naz 90+2' ; Melissa Kössler 12', Paulina Käte Krumbiegel 32')

    Classement
    1. Espagne, 3 pts (2-0)
    2. Allemagne, 3 pts (2-1)
    3. Angleterre, 0 pt (1-2)
    4. Belgique, 0 pt (0-2)

  4. Les compositions des six groupes de cinq équipes pour la première phase.
    Challenge U19 - Les compositions des groupes connus

  5. Avant de débuter ce soir face à l'Ecosse (20h30), le sélectionneur Gilles Eyquem évoque la préparation et les objectifs du tournoi.
    Euro U19 - Gilles EYQUEM :
    Retour sur le stage de préparation élargi
    On a essayé d'être cohérent par rapport à l'équilibre du groupe, des vingt joueuses pour l'Euro. On s'était fixé sur un nombre de filles par ligne. Cela a été un des critères, l'autre, celles qui paraissaient le mieux et qui pouvaient apporter le plus à l'équipe que soient jeunes ou pas. C'est toujours un moment délicat pour les filles qui nous ont quitté en pleine préparation. Cela fait partie des choix que doit assumer l'entraîneur. Je leur ai demandé de rester prêtes car jusqu'au premier match, il y avait moyen de les rappeler.

    Les présences des joueuses Thelma Eninger et Vicki Becho
    C'est lié à la finale du Challenge U19 où elles ont montré qu'elles avaient des qualités. Je les ai fait venir au stage. Elles ont vite montré lors du stage qu'elles méritaient de partir avec nous. Cela a rééquilibré entre Lyon et Paris (rire) !

    Le match de préparation face à la Chine (1-0)
    On avait mis l'accent sur un gros travail de préparation. C'est normal que les filles aient les jambes lourdes. On n'avait pas fait de ce match, l'obligation de gagner. On a été depuis le départ sur l'Ecosse (ndlr : vendredi dernier) dans l'affûtage pour être prêt le premier match.

    L'Ecosse
    Sur le papier, c'est l'équipe la moins huppée avec la Belgique de l'autre côté mais il faut toujours se méfier. Elles sont chez elles. Ce sont des équipes qui vont être prêtes. On va avoir l'avantage de jouer sur un très beau terrain, large. Cela va nous plaire. Maintenant il va falloir être présent dans l'impact.

    Les deux autres adversaires
    Cela va monter en puissance. Les Pays-Bas ont une très belle équipe. C'est collectivement très propre. La Norvège que l'on a vu en mars et qui nous a battue, qui met beaucoup d'impact. Les autres nations travaillent aussi. Si l'on veut rester dans le top 4, il va falloir cravacher.

    Objectif Coupe du Monde U20 ?
    C'est l'objectif premier. Être en demi-finale, c'est signe de Coupe du Monde. On est là pour donner de l'expérience et du vécu aux joueuses. Il n'y a rien de mieux. La cerise sur le gâteau, ce sera le titre : 2013, 2016 et... 2019.

Nos actions au quotidien

Développer les pratiques sportives mixtes

Féminiser les métiers du sport

Sensibiliser à l'équilibre alimentaire

Engagement

Notre objectif est d'accueillir, encourager et accompagner les jeunes filles et femmes qui se destinent aux métiers du sport et de l'animation. Communiquer sur ces métiers et participer à la féminisation des instances dirigeantes dans le sport et les associations sportives.

Prévention

Parce qu'un phénomène de "malbouffe" s'installe dans nos quartiers, nous proposons des actions pédagogiques autour de l'équilibre nutritionnel et de l'alimentation plaisir. L'obejctif est de responsabiliser parents et enfants et de les inscrire comme des acteurs de leur alimentation.

Lutte

Alors que 51% des jeunes filles pratiquent le sport en France, seulement 32% le font en zones d’éducation prioritaire. Dans le quartier des portes du 20ème, c'est moins d'une sur 4. Il est temps d'agir et de les amener à pratiquer une activité physique de manière régulière tout au long de l'année.

En plus de ces actions, le FC Paris 20 développe avec le tissu associatif local des événements sportifs sur les terrains en libre accès et des manifestations autour de la lutte contre les discriminations. Le club soutient également les initiatives citoyennes en apportant son expertise et sa méthodologie de projet.